Bienvenue à Cayrac
Un peu d'histoire
La vie à Cayrac
Adresses utiles
Divers
Associations
Artisans / Commerçants
Salle des Fêtes
Manifestations
Nous contacter

Un peu d'histoire

Accueil

Cliquez pour agrandir

Eglise

CAYRAC est-il le lieu de CARDERENSE que SIGEBERT III, roi d'Austrasie, fils de DAGOBERT Ier et de RAINTRUDE, donna vers l'an 650 à SAINT DIDIER en considération de ses mérites ?

SAINT DIDIER, évêque de CAHORS en 629, avait été trésorier de DAGOBERT Ier.

Certains historiens l'on pensé et ce serait sur les ruines d'un château ayant tous les caratères d'une construction romaine qu'un monastère avait été édifié.

CAYRAC devint plus tard une dépendance de l'abbaye d'AURILLAC.

En 1090, sous le règne de PHILIPPE Ier une église est construite. Elle fut détruite pendant les guerres de religion. Alors que les édifices du monastère restaient ensevelis sous leurs ruines, elle fut reconstuite dans de très modestes conditions en 1686.

L'édifice a gardé dans sa simplicité quelque chose de la noblesse du Grand Siècle.

Ainsi que l'indique une inscription lapidaire gravée sur la porte, au milieu d'un écusson martelé, l'Eglise de CAYRAC a été réparée en août 1772 et mise en l'état où elle se trouve actuellement.

Abandonnée en 1792, l'Eglise ne fut rendue au culte qu'en 1832.

La Mairie de CAYRAC a procédé à sa rénovation intérieure ainsi qu'à la remise en état de la toiture.

Des offices religieux ont lieu plusieurs fois par an.


© CDGFPT 82