Histoire du village


La seigneurie de Mondenard était très divisée au XIIIe siècle. Elle était partagée entre les Durfort, les Gourdon, les Montaigut, les Luzech et les Mondenard. En 1205, Arnaud de Durfort donna à Raymond VI, comte de Toulouse, tous ses droits sur les châteaux de Mondenard et de Durfort. Guiraud de Gourdon fit de même en 1230 avec ses droits sur les châteaux de Sauveterre et de Mondenard. Hugues Arnaud de Creyssac, baron de Luzech, fit hommage au comte de toutes ses possessions dans les paroisses de Mondenard et de Sauveterre le 9 novembre 1237.
La famille seigneuriale de Montagut (Monte Acuto) et de Mondenard (Monte Lanardo) abandonnèrent au comte de Toulouse la tutelle du château et de la seigneurie de Mondenard par un acte établi le 20 avril 1246. Ils voulaient ainsi permettre la création de commerces et de services indépendants sur le site de Cazes. Ces donations ( à l’exception de celle de la famille de Gourdon) n’ont conféré au comte que des droits de suzeraineté sur les terres de ces seigneurs.

Le jeudi 3 mai 1246, le comte de Toulouse Raymond donnait une charte de coutumes aux actuels et futurs habitants de Montlanart, établissant pour eux certaines franchises (principalement économiques) et des garanties fiscales. Ceci entraîna la nomination d’un baile (représentant du comte), la création d’un marché, la nomination de prud’hommes, la mise en place d’un service de garde et de sécurité et d’une justice. Pour chaque transaction importante, un impôt devait être versé. Le baïlage de Monlanard comprenait Sauveterre, Saint-Amans de Pellagal, Canhac et Vazerac. Cette charte permit à la communauté de Cazes de s’établir et de se développer dès le XIIe siècle malgré la proximité et la concurrence de Lauzerte.
Au XIVe siècle, tous les seigneurs précédemment cités ont disparu pour laisser la place aux descendants de Vital de Montaigut et d’Hermangarde de Mondenard. Ces derniers hésitèrent longtemps entre le nom de Montaigut et celui de Mondenard et finirent par opter pour de Mondenard. Cazes-Mondenard est aujourd’hui une commune du Tarn et Garonne recouvrant 5820 hectares. Elle appartient entièrement au Quercy Blanc. Elle est traversée par trois rivières (la Barguelonne, le Lembous et la Lupte). Sur les côteaux entourant le village, mûrit le Chasselas de Moissac, un raisin de table très apprécié.

Le blason de Cazes-Mondenard.
 
  Ce blason est un écartelé d’Argent et d’Azur qui est de Mondenard, au 1 et 3 d’Argent à la Tour ouverte maçonnée de sable, au 2 et 4 d’Azur au sarment de chasselas feuillé et fruité d’Or ; au chef sur le tout d’Azur à trois Lys d’Or qui est de France.                      



  En effet, les couleurs de Mondenard sont composées d’un métal : l’Argent, et d’un émail : l’Azur.
  La tour symbolise le château et son histoire. Le fait que la porte soit ouverte indique que la ville est accueillante. Le chasselas représente la principale activité économique de la commune et les lys d’or la fidélité au pays
  L’argent est signe de sagesse, l’azur représente la fidélité à ses relations et à ses engagements. L’or de la tour et du chasselas est signe de prestige. Le sable (le noir) est habituellement signe de tristesse, mais ici, il sert à mettre en valeur le dessin de la tour.

 
  © CDGFPT82
Mentions Légales