Saint Quintin


Bruyères | Canhac | Cazes Mondenard | Cazillac | Martissan | Mazères | Saint Quintin | Tissac


Cliquez pour agrandir

Saint Quintin

                    Église de Saint-Quintin :

Avant la Révolution, cette église dépendait de l’évêque de Cahors. Au civil, elle faisait partie des neuf paroisses composant la communauté de Mondenard. A la suite du Concordat, tous les titres furent anéantis. L’église constitua une seule paroisse avec Bruyères et Saint-Simplice. L’édifice fut rebâti au XVIIe siècle sur des substructions plus anciennes. Il ne reste de l’édifice précédent que quelques pans de murs et deux portes (aujourd’hui murées).
L’intérieur est une salle rectangulaire et large, recouverte d’un plafond. Le choeur est séparé de la nef par un mur dans lequel se trouve une arcade en plein cintre. Les fenêtres ont étés refaites, sauf celles du choeur qui remontent au XVIIe siècle. Le portail actuel, refait au XIXe siècle, est cerné de deux pilastres doriques et est précédé d’un auvent rustique.
Le mur de façade est surmonté d’un petit clocher à arcades. Les deux clochers dateraient respectivement de 1500 et de 1890.

Une fontaine souterraine dédiée à Saint Jean Baptiste se situe devant l’église. Elle fut jadis l’objet d’un pèlerinage dont on retrouve les traces dès le XVe siècle. La grille la clôturant date probablement de 1883. L’accès à la fontaine se fait par un escalier de 17 marches en pierre. On pénètre dans une grotte creusée dans une sorte de brésier. La voûte s’étant effondrée dans la grotte, un plafond fut installé en 1982. Entre l’escalier et la grotte se trouve une petite salle servant aux pèlerins. Ceux-ci s’asseyaient sur un banc et retiraient leurs chaussures avant de se baigner dans la fontaine. Un acte du 13 juillet 1672 dit, en parlant de cette source: “les pèlerins ont accoustumé de s’y baigner pour accomplir les voeux qu’ils ont fait à la dite église”.
Le dernier curé de Saint Quintin fut l’abbé Vinel (décédé en 1912). Ce dernier, avec deux paysans de la commune, a permis à la culture du chasselas de se développer à Cazes.

 
  © CDGFPT82
Mentions Légales