Bienvenue
Le cadre
Le Château de Terrides
Pratique
Manifestations
Vos démarches en ligne
Contact

Le Château de Terrides



Consultez le site internet

Hôtel ***
Restaurant



Le Château de Terrides, entouré de bois, de prairie et de lacs, est un lieu de villégiature et d'étude privilégié, dans un cadre extraordinaire du XIIIème siècle.


Le Château a conservé cette majesté à la fois chaleureuse et austère issue d'une fabuleuse histoire ...


La cour intérieure


Sur les terrasses de la Gimone, entre Labourgade et le village de Garganvillar, on apperçoit sur le plateau la forteresse du Château de Terrides avec ses trois tours "donjon" avec créneaux.

Ce château fut dès 1320 le centre politique et militaire de la Vicomté de Terrides. Issus d'une branche cadette des Comtes de Toulouse, les Terrides apparaissent pour la première fois en 993.

Le Vicomte Gaulthier, sous les ordres de Richard Coeur de Lion, participe à la première croisade oû il obtient le droit aux armoiries. Pendant les troubles cathares aux cotés du Comte de Toulouse, ils sont dépossédés de leur biens après la défaite du parti cathare en 1244. Ils deviennent mercenaires ou chevaliers brigands pour survivre. La Vicomté passe peu aprés au grand-maitre des arbalatriers de France Jean Galard.

Quand la guerre de 100 ans éclate, Galard passe aux anglais et est remplacé par le Maréchal Boucicault. Les anglais assiègent le chateau et l'occupent. A cette époque, le Prince Noir campe avec ses troupes à Montauban. Boucicault revend ses droits sur la Vicomté occupée. L'acheteur s'appelle Bertrand de Terrides , et avec son frère le Batard, il entame une guerre personnelle qui durera 20 ans. Ala fin des combats, les Terrides gouvernent une région vaste comme deux départements.

A la Renaissance, leur descendant, Antoine de Lomagne, Seigneur de Terrides, se distingue en Italie avec le Chevalier Bayard. Il est nommé Gouverneur du Piémont et, à Pigneron, il fait construire la forteresse qui servira de prison au Masque de Fer. Reconnaissant de tous ses services, le Roi François Ier se rend à Terrides le 20 septembre 1540 et lui fait don de nouveaux territoires. Les guerres de religion trouvent quatre frères au Château. Le dernier, Géraud, se convertit aux protestantisme et chasse ses frères restés catholiques.


Avec ses troupes, il prend par ruse l'abbaye de Belleperche et la dévaste sauvagement . Le Roi décide d'intervenir en 1572, après des semaines de siège, le Château est pris par l'Amiral Savoie-Villars. Tous les défenseurs sont pendus aux fenêtres du Château. La famille de Terrides s'étant éteinte, le Château passe aux Lévis- Mirepois. A la suite d'un mariage, en 1639, Terrides revient à Maxilien de Béthume mieux connu sous le nom de Sully.

Durant la période révolutionnaire, le Château appartiendra au Comte de Lanjuinais ardent révolutionnaire, fondateur du club des Jacobins et président de la Convention Nationale. Sous l'Empire, le domaine passe entre les mains du Maréchal de Lauriston, aide de camp de Napoléon Ier. Par la suite, le Château sera la propriété d'une famille toulousaine, les Magres, dont l'une des membres, Jane, exploratrice et aventurière, découvrira les frises de Darius en Perse. Enfin, c'est en 1987, que le Domaine du Château de Terrides sera aménagé en un complexe touristique unique en Midi-Pyrénées.

Cette batisse monumentale du XIII siècle, lieu privilégié de détente, édifiés par les Vicomtes de Terrides, a conservé cette majesté à la fois chaleureuse et austère issue d'une histoire fabuleuse.



Les salles de restauration


© CDGFPT 82