Bienvenue à Meauzac
Un peu d'histoire
Le cadre
La mairie
Artisans / Commerçants
Restaurant
Loisirs
Renseignements pratiques
Formulaires en ligne

Un peu d'histoire



Cliquez pour agrandir

Eglise

            
          L
’origine de MEAUZAC remonte à l’époque de l’occupation romaine. La voie romaine connue sous le nom de Chemin Moissagais traversait notre territoire le long de la route actuelle dite de Boutounelle. Une villa gallo-romaine existait près de Lacaze. En dépit des risques d’inondations, les populations n’ont pas hésité à occuper les rives du Tarn pour y bâtir leurs maisons et leurs fermes. Elles étaient attirées par la fertilité du sol. A cette époque, le Tarn représentait l’une des grandes voies commerciales du sud de la Gaule et le trafic était surtout agricole. Mais des vandales rasèrent le village vers l’an 407.             

            L
’église Saint Martin de MEAUZAC a une origine assez ancienne. Elle fut cédée en 783, par ARGANUS, évêque de Cahors, à l’abbaye de Moissac. Elle fut érigée en prieuré au XIIe siècle et attribuée à la mense abbatiale.

            En mai 1369, les Anglais arrivèrent à MEAUZAC et assiégèrent le Château. Les habitants entrèrent en pourparlers avec les chevaliers d’Angleterre. Après une longue négociation, il fut convenu que les Meauzacais reconnaîtraient le Prince de Galles pour seigneur. A cette condition, les Anglais se retirèrent et laissèrent 20 hommes d’armes et 40 archers. Les Anglais, maîtres de MEAUZAC, y restèrent 20 ans.
           
           La Réforme fut introduite de bonne heure dans notre village. Les seigneurs barons de MEAUZAC, et notamment Guion de BAR adoptèrent les nouvelles croyances et en favorisèrent l’établissement. Aussi, la grande majorité des habitants professait la religion réformée : il n’est donc pas étonnant que l’église ait été détruite en 1561 et qu’un temple l’ait remplacée quelques années après. Ce temple fut construit à proximité du château. Les protestants de Montauban ayant chassé leur évêque, Jacques DESPRES, celui-ci leva une armée pour reprendre la ville et ravager les environs. MEAUZAC eut à souffrir de ses attaques et le château fut pris par les catholiques. Mais les Montalbanais, commandés par le Vicomte de TURENNE, chef des protestants, arrêtèrent les courses de l’évêque et vinrent mettre le siège devant MEAUZAC (mai 1575). Le château de MEAUZAC a fait l’objet de nombreux assauts.

            En 1598, le célèbre Edit de Nantes fut publié accordant aux protestants le libre exercice de leur culte. Cette même année, un pasteur est placé à MEAUZAC (Pierre CAZAUX) . Cet Edit mit fin aux guerres de religion qui dévastaient MEAUZAC depuis 36 ans. Mais à la mort d’Henri IV, le roi Louis XIII, voulant rétablir l’uniformité religieuse, vint assiéger Montauban en août 1621. Après un siège de 86 jours, le roi fut obligé de se retirer mais laissa ses troupes dans les villes voisines et ce fut ainsi que MEAUZAC reçut une garnison royaliste. Mais les Montalbanais reprirent MEAUZAC en juin 1622. En juillet 1625, le village fut encore ravagé par les troupes du roi.
           



Cliquez pour agrandir

Temple

           En 1685, MEAUZAC comptait 150 catholiques contre 600 protestants. Les barons de MEAUZAC, les de BAR, soutenaient leur Eglise par leur zèle  et représentaient le culte protestant. Mais cette même année, la Révocation de l’Edit de Nantes interdisait toute expérience de la religion réformée. MEAUZAC eut à souffrir de cet Edit : le temple fut démoli, le ministre BELVEZE abjura et le Baron Jean de BAR fut mis en prison et ensuite chassé de France.           

           L
’église catholique se releva donc de ses ruines au XVIIe siècle et fut construite avec les matériaux provenant de la démolition du premier temple. Les protestants se réunissaient dans des lieux écartés. Vers la fin du règne de Louis XV, les édits de tolérance furent rendus et les Réformés de MEAUZAC bâtirent un nouveau temple. Mais en 1789, le Temple est vendu par le propriétaire du terrain où il était construit et démolit. Le Conseil Municipal, à la requête des protestants, établit la simultané dans l’église de MEAUZAC Les services étaient donc organisés entres les catholiques et les protestants. Cette situation dut se maintenir jusqu’en 1801 et à partir de là, les protestants furent rattachés à ceux de LAGARDE.


            Un nouveau temple est construit en 1833-1834. Le premier service eut lieu le 13 avril 1834. Le Temple se trouvant trop petit, une tribune fut construite en 1839, le presbytère date de 1843 et le clocher de 1898.

            Quant à l’église, elle fut transformée et agrandie en 1860. On ajouta le chœur et deux chapelles. Les murs reçurent une voûte d’ogives. Le minuscule clocher fut remplacé par le clocher actuel, qui repose sur un porche ouvert. Le chœur de l’église a été orné par CAZOTTES en 1872 de cinq tableaux muraux. En 1923, l’Abbé LERIS compléta cette décoration par celle de la nef.


© CDGFPT 82
Mentions Légales